ELANCIA - Centre de remise en forme connecté
Les Actualités
Le blog
Toutes les dernières actualités Elancia, nos conseils nutritionnels et sportifs...

Pourquoi maintenir sa masse musculaire ?

À l’âge adulte, nous perdons en moyenne 3 à 5% de notre masse musculaire par décennie. Cette moyenne passe à 15% après 50 ans et 30% après 70 ans.
 
Il est heureusement possible de contrecarrer cette tendance par la pratique régulière d’exercices de renforcement musculaire adaptés et appropriés.
 
Cela permet :

  • d’éviter les blessures
  • de protéger vos articulations
  • d’améliorer votre posture.

 
Le renforcement musculaire favorise le maintien d’une bonne épaisseur des cartilages et des ligaments, permet une bonne stabilisation des articulations, contribuant ainsi à soulager de nombreuses douleurs comme l’arthrose par exemple !
 
Il exerce également des contraintes sur les os, augmentant ainsi leur masse.
Ce renforcement protège le corps contre les fractures et certaines affections dégénératives comme l’ostéoporose.
 

L’intérêt d’avoir de la masse musculaire :
 
Les exercices de renforcement musculaire permettent d’augmenter la masse maigre (le % de muscles dans notre poids)
1 kilo de muscle brûle entre 70 et 80 kcal par jour lors d’une activité normale.
Plus votre masse maigre est élevée , plus vous brûlez de calories même au repos. 

Résultat, vous gardez la ligne !
 

Le renforcement musculaire pour TOUS !
 
Cette activité est conseillée à tous:
 
Les enfants développent et consolident leur squelette (densité osseuse) ainsi que leurs articulations.
 
Les femmes ménopausées ayant régulièrement entretenu leur masse musculaire sont moins sujettes aux fractures de la hanche.
 
Pour une personne plus âgée (sénior) l’augmentation de seulement 1,5kg de masse musculaire permet de ralentir les effets liés à la dégénérescence musculaire de près de cinq ans.
 

Quels muscles solliciter ?
 
Choisir au minimum un exercice par groupe musculaire.
Toujours travailler un muscle et son antagoniste (muscle opposé, par exemple triceps et biceps).
Le but est d’éviter un déséquilibre !
Même si les méthodes sont nombreuses, commencer par les muscles les plus importants et poursuivre par les plus petits.
Cela permet d’être plus efficace sur les mouvements parfois les plus exigeants car vous êtes moins fatigués.
Vous avez 600 muscles, ils ont tous un rôle à jouer !
 

Comment ?
 

Contrôlez au mieux votre mouvement.
Un mouvement parfait donc plus efficace se joue en fonction de son amplitude et de sa vitesse.
Évitez les gestes brusques et rapides.
Cela engendre des contraintes inutiles sur les muscles et les ligaments pouvant entraîner à la blessure.
 

Et la respiration ?
 
Pensez à expirer sur la phase la plus difficile de votre exercice et inspirer lors de la phase la plus facile.
Le plus important étant de ne pas bloquer votre respiration afin de ne pas augmenter de manière trop importante votre pression sanguine.
 

La question qui revient souvent !
 
« Je suis une femme et j’ai peur de prendre trop de volume si je me mets à la musculation ».
 
Pas d’inquiétude !
 
Il faudrait pour cela un taux très élevé de testostérone.
Or la majorité des femmes n’en produisent qu’un dixième des hommes.
De plus elles ont un squelette plus fin donc pas de risque d’avoir de gros muscles .
 
Bon courage à toutes et tous dans votre pratique !
 
À très vite !
 
Frédéric (gérant Elancia Aubière)
Éducateur sportif professionnel 
D.U médecine sportive à titre thérapeutique 

 
 
 

Partager cet articles