Le pilates, cette activité qui vous veut du bien

Déve­loppé au début du XXe siècle par Josef Pilates, le pilate gagne chaque année de nou­veaux adeptes. Entre yoga, danse et gym­nas­tique, cette méthode s’adapte à tous.
11/08/2020
Vous n’avez pas accepté les cookies de la catégorie marketing
modifier vos préférences

Le Pilates per­met à la fois d’amé­lio­rer son équi­libre, de tra­vailler sa pos­ture et de déve­lop­per les muscles pro­fonds.

Cette méthode se pra­tique sur un tapis de sol, avec ou sans bal­lon. Bien que qua­li­fiée de « gym » douce, elle n’en est pas moins effi­cace. Ses effets sur le corps sont bien réels ! Non seule­ment, le Pilates vide la tête et per­met d’avoir un meilleur som­meil, mais il toni­fie le corps et per­met de tra­vailler l’équi­libre. Il amé­liore la pos­ture et aug­mente notre éner­gie. Cette acti­vité fait tra­vailler le corps dans son ensemble. Les exer­cices amé­liorent la sou­plesse. Ils sont adap­tables aux dif­fé­rents niveaux de formes et acces­sibles à tous, quel que soit son âge. Au niveau de la santé, le Pilates aide la res­pi­ra­tion. Il entre­tient les os et les arti­cu­la­tions, dimi­nue le dia­bète et les acci­dents car­dio­vas­cu­laires, favo­rise la perte de poids et aug­mente la connexion corps/esprit. Bref, vous l’au­rez com­pris, pra­ti­quer le Pilates, c’est tout bon !

Com­ment deve­nir addict ?

En fai­sant une séance pour tes­ter l’ac­ti­vité. Elan­cia offre toute une palette de cours à tes­ter, seul(e), en famille ou avec des amis ! A l’is­sue de la séance, vous aurez com­pris en quoi consiste la dis­ci­pline et pour­quoi ceux qui la pra­tiquent l’as­si­milent sou­vent à une « hygiène de vie ». Au bout d’une dizaine de séances, vous com­men­ce­rez à res­sen­tir les bien­fais de l’ac­ti­vité ; au bout de 20, ce sera le jour et la nuit avec avant… et au bout de 30, « vous aurez un corps tout neuf » (dixit Josef Pilates) !

Alors, vous commencez quand ?